L’eau est essentielle à notre vie, notre corps en est composé à 70% environ, comme la Terre. Elle permet de réguler la température de notre corps, de favoriser les échanges entre les cellules et d’éliminer les déchets de l’organisme vers l’extérieur. Il est donc primordial dans une démarche de santé de boire suffisamment, mais pas n’importe quelle eau.

      L’être humain est un être hétérotrophe, c’est à dire qu’il puise ses minéraux en se nourrissant des végétaux, et n’assimile que très peu les matières minérales présentes dans l’eau. L’eau doit ainsi être la moins minérale possible (résidus à sec < 80 mg/l) pour bien effectuer son travail de nettoyage et ne pas, au contraire, encombrer l’organisme de résidus inorganiques, non assimilables. L’eau est plus bénéfique par ce qu’elle emporte, que par ce qu’elle apporte.

     L’eau du robinet est dite « potable », elle n’est pas dite bonne pour la santé, car en effet elle contient de nombreuses substances qui ne sont pas filtrées par les stations d’épuration. On y retrouve donc des traces d’antibiotiques, de contraceptifs, et bien d’autres produits chimiques et médicamenteux, mauvais pour la santé.

     L’eau en bouteille est la solution la plus abordable pour quiconque souhaiterait mieux s’hydrater à moindre coût. Mais elle engendre beaucoup de déchets plastiques. Il existe des alternatives, les osmoseurs, qui purifient l’eau et qui en même temps la dynamisent, la « réinforment », car oui, l’eau a une mémoire. Vous pouvez à ce titre dynamiser et vitaliser votre eau en bouteille en la mettant quelques heures au soleil dans une carafe en verre, ou bien en utilisant un bouchon siphon nommé « Devajal », disponible sur internet. Je vous invite à lire un livre très intéressant « les messages cachés de l’eau » écrit par Masaru Emoto. Autre solution, vous pouvez distiller votre eau mais il faudra bien la dynamiser et la vitaliser ensuite car une eau distillée est une eau morte. Vous aurez ainsi une eau la plus pure possible, et positivement informée, chargée de bonnes intentions.

     Maintenant que vous avez une eau de qualité, il faut la consommer correctement : il est primordial de surtout s’hydrater entre les repas, par petites gorgées, en laissant à l’eau le temps d’hydrater les muqueuses buccales. Il faut presque « mâcher » l’eau pour bien s’hydrater, prenez plaisir à la goûter, sentez qu’elle va vous faire du bien. Eviter de boire juste avant et pendant les repas, car l’eau altère la digestion dans l’estomac en diluant l’acide gastrique.

    En ce qui concerne le volume d’eau journalier nécessaire, il dépendra de l’activité, de l’alimentation et de la constitution de chacun. Il varie entre 1 et 2 litres. Attention à ne pas trop boire et trop vite, car comme toute chose faite dans l’excès, cela pourrait être dangereux pour votre santé.

        Bien à vous.

Voici une photo du fond du distillateur après avoir distillé 15 litres d’eau du robinet…

naturopathe laval distillateur